Jean Schlosser, ostéopathe, thérapie holistique - un regard différent sur la santé

Derniers articles

remarque : Les identités des personnages sont modifiées pour préserver l'anonymat.

Nicole est une sexagénère bien en forme, cependant elle me consulte pour des douleurs le long du sternum ainsi que l'impression d'être nouée au niveau du creux épigastrique. Elle présente également des reflux gastro-oesophagiens fréquents, des troubles bénins du rythme cardiaque ainsi qu'une légère difficulté respiratoire (dyspnée). Ces symptômes sont présents depuis des années mais l'intensité des dernières crises est inhabituellement forte. Elle a bien sûr consulté son généraliste et réalisée différents examens ; analyse sanguine, échographie abdominale, gastroscopie, sans résultat probant. Pour un ostéopathe averti, les douleurs que décrit Nicole sont typiques de la sphère thoracique et non digestive. En l'absence d'antécédents et de signes cardiaques marqués, le diaphragme peut être responsable de tous les petits désordres évoqués précédemment. Après avoir testé le sternum et les côtes je décide d'équilibrer le diaphragme qui semble finalement très tendu. Bingo ! Les premiers appuis sont très douloureux mais le diaphragme se relâche par vagues successives comme un lacet qui se dessert petit à petit redonnant au corps un espace libéré. Au fur et à mesure que le diaphragme relâche son étreinte mes appuis deviennent moins douloureux puis indolores...

Lorsque la manipulation est terminée j'évoque avec Nicole les raisons d'un tel blocage, exceptionnel de mon point de vue, qui semble remonter d'après ses premiers souvenirs de Nicole à sa jeunesse sans pouvoir préciser un évènement particulier. Le diaphragme est un fascia qui assume une multitude de tâches au service de notre vitalité. Il travaille 24h/24 toute une vie ! il est capable d'encaisser d'énormes contraintes émotionnelles pour préserver psychiquement l'individu. Certains traumatismes affectent également le diaphragme qui supporte mal les torsions ou une onde de choc violente. Cette capacité magnifique d'absorber la contrainte se réalise bien évidemment au détriment de son élasticité comme dans le cas de Nicole. Pour comprendre l'origine du mal être de Nicole, Je suggère différentes explications où le diaphragme réagit fortement mais bloque en contre partie un peu de sa fonctionnalité. Après mûre réflexion Nicole évoque alors un accident de luge lorsqu'elle avait 10 ans. Son frère avait réalisé un beau tremplin dans la pente neigeuse qu'elle s'était empressée de dévaler à toute vitesse pour tester le nouveau jeu. Le choc sur les fesses a été si rude qu'elle en a eu le souffle coupé avec de la peine à retrouver une aisance respiratoire le restant de la journée. Nicole s'en souvient très bien car elle avait cru ce jour là mourir asphyxiée ! L'art de l'ostéopathe est de comprendre une situation complexe dans sa globalité pour agir avec précision afin de rétablir une harmonie rompue parfois il y a très longtemps, 56 ans dans le cas de Nicole !


A propos de ce blog

Bonjour ! Je m'appelle Jean. Je suis ostéopathe sur Annecy depuis 12 ans. Ce blog se veut le recueil des réflexions et questions que m'inspirent chaque jour les nombreux cas que je suis amené à connaître. J'espère contribuer ainsi à l'émergence d'un regard neuf - en tout cas différent - sur notre santé.

Bonne lecture, merci de l'intérêt que vous porterez à ces articles.

Avertissement

Les faits relatés ci-dessous étant réels, les identités des personnes ont été changées de façon à préserver leur anonymat et leurs secrets.